Icon HomeAccueil
Retourner à l acceuil
Ouvrir le menu
Ouvrir le menu

HWN-GTR-1 : restauration d'une guitare hawaïenne.

 Je l'avais déjà évoqué dans mon article ACS-GTR-1 sur la customisation d'une guitare acoustique, ma famille a eu beaucoup d'instrument en tous genres. Cette guitare hawaïenne appartenait à mon grand père. Un très vieux modèle de la marque "Otwin" qui date des années '70 équipé d'un système de branchement et d'un mécanisme de micro que je n'avais jamais vu.... 

Electronistation, restauration et customisation

Photo de la version originale de la Guitare hawaïenne
Photo de la Guitare Hawaïenne avant sa cutomisation/restauration.

Version originale

Je n'ai jamais pu faire sonner cette guitare tant son système de branchement est dépassé... Mon idée était donc de monter un véritable micro humbucker pour donner une seconde vie à cet instrument. Et la tâche n'allait pas être simple. Les guitares hawaïennes ont 8 cordes dont l'espacement ne correspond pas aux humbuckers standards des guitares électriques. Après quelques mesures et comparaisons matérielles, mon choix s'est porté sur le DiMarzio X2N®7 dont la taille des capteurs couvre parfaitement l'espacement des 8 cordes.

Qui dit micro électrique intégré, dit circuit électronique. Et donc, cavité pour intégrer tout ce cirtuit, placement du ou des potard(s) et du connecteur de jack 6.3mm. Mais quid de la masse ? ... le chevalet est en bois, et ne possède qu'une petite barrette - qui ressemble d'ailleurs à une frette de guitare (!) - sur laquelle reposent les cordes. Il va falloir se montrer ingénieux...

Images de la guitare en travaux

Photo de la guitare après ponçage
La Guitare Hawaïenne mise à nu.
Photo de la guitare avec la défonce pour accueillir le humbucker DiMarzio
La Guitare Hawaïenne avec la défonce pour le micro.

Restauration de la guitare

Tout démonter : cordes, fretboard (en plastique !), rails du bridge, et mécaniques qui, à l'instar de la guitare acoustique que j'ai réstauré, avaient besoin d'un sévère nettoyage. Quant à la table, un bois très massif, qu'il fallait poncer jusqu'à nu.

Après quelques projets de schémas électroniques et structurels, j'ai finalement opté pour une centralisation des éléments - le potard de volume et l'insert du jack - dans une seule cavité la plus compacte possible. D'une part, parceque la table de l'instrument n'est pas très grande ni très épaisse. Et d'autre part parceque le bois - présumé du chêne massif - est particulièrement difficile à creuser lorsqu'on dispose d'un simple ciseau à bois... et non pas d'une machine de défonce. Une petite plaque de plexiglass, récupérée et découpée d'un cadre, servira de cover pour cette cavité électronique.

Photo du circuit électronique de la guitare

Une petite rainure très discrète conduit un câble depuis de portard jusqu'à la pièce métalique du chevalet afin de servir de prise de terre. Technique très expérimentale qui porte plus ou moins ses fruits...

Photo de la défonce arrière pour le circuit électique
La défonce arrière pour accueillir le circuit électronique.

Images de la guitare finalisée

Photo de face de la guitare hawaienne finalisée en noire blanc et rouge
Face avant de la Guitare Hawaïenne finalisée.
Photo arrière de la guitare hawaienne finalisée en noir blanc et rouge
Face arrière de la Guitare Hawaïenne finalisée.
Photo de la tête de la guitare hawaienne
Détails de la tête de la Guitare Hawaïenne.

Peinture et graphisme

Initialement, la guitare devait être blanche, verte, turquoise et grise antracite... mais un petit accident de vernis m'a obligé à tout recommencer depuis le début. J'ai choisi de changer de couleurs et de créer un graphisme plus percutant en noir, blanc et rouge.

Pour la customisation du Skateboard, j'avais inventé diverses lettres totalement surréalistes et l'idée de les ré-exploiter pour cette guitare me plaisait beaucoup. Surtout avec cette association de couleurs très puissante.

Un jeu de cordes de chez D'Adarrio pour guitares à 8 cordes qui correspond pratiquement au tirant standard des guitares hawaiennes fera amplement l'affaire. Quant à l'accordage, en open tuning, je suis toujours dans mes recheches... néanmoins l'instrument offre désormais un superbe cachet visuel, et sonne très bien.

Photo du chevalet de la guitare
Détail du chevalet de la Guitare Hawaïenne.
 

Partager :

Icon HomeAccueil
Retourner à l acceuil
Ouvrir le menu
Ouvrir le menu